Visite géologique de Champ-du-Moulin


Visite géologique de Champ-du-Moulin et environs

L’AND avait choisi comme point de ralliement des huit familles inscrites à cette sortie - une bonne quinzaine d’enfants diabétiques- Champ-du-Moulin, situé à mi-parcours des gorges de l’Areuse. Au programme figuraient trois objectifs: une visite géologique guidée entre Champ-du-Moulin et l’usine des Moyats, présentée par M. Urs Eichenberger, géologue. L’après-midi : visite du centre de la Nature La Morille avec son exposition sur les chauves- souris .Pour terminer, un coup d’œil admiratif sur la collection de fossiles et de minéraux dans le cabanon situé face à la Morille.

Vers dix heures,enfants, parents,infirmières en diabétologie, médecin diabétologue, secrétaire et membres du comité traversent le joli pont sur l’Areuse et entament leur marche en direction de Noiraigue. Notre ami géologue Urs nous explique tout d’abord comment mesurer le débit en m3 de la rivière, et malgré un niveau bas, ce débit demeure impressionnant. Au fil des étapes, il nous situe les diverses sources, les différentes sortes de roches et leur provenance, les animaux qui peuplaient la région à diverses époques. Il organise une petite expérience avec de l’acide chlorhydrique, tiré de deux pipettes, que les enfants versent sur des galets pour déterminer si la roche est calcaire ou granitique. A l’usine des Moyats, il nous apprend comment l’eau est pompée puis transportée jusqu’à la Chaux-de-Fonds dans de grosses conduites. Il nous montre de même d’où provient l’eau des Neuchâtelois. Urs a le don d’agrémenter sa visite d’une belle teinte d’humour très apprécié ! La balade se termine dans une jolie prairie au bord de l’Areuse, où Christian Vaucher nous a déjà préparé le foyer pour les grillades. Isabelle et Christine, ont préparé une table appétissante, avec boissons , tête de moine, légumes et flûtes au sel. C’est un temps favorable aux échanges entre les familles avant le repas. Les enfants s’en donnent à cœur joie dans la rivière, ou tentent quelques parties de ballon ou de raquettes.

Vers 15 heures, nous gagnons la Morille par petits groupes. Les enfants font un concours basé sur les notes explicatives placées sous les images. Nous apprenons que les chauves-souris font partie des chiroptères, ce qui signifie que leurs ailes sont en réalité des mains à cinq doigts !Celles de nos contrées se nourrissent d’insectes, non de sang comme dans notre imaginaire ! Elles ne sont pas aveugles, mais se dirigent en lançant des ultrasons dont elles captent l’écho de leurs oreilles.

La journée se termine en face, avec une magnifique exposition de fossiles et de minéraux. Toute la maison est ornée de photos d’une grotte récemment découverte par le propriétaire spéléologue. Au cours de la journée, les enfants et les parents nous ont fait part de leurs souhaits pour de prochaines rencontres. Nous nous réjouissons donc de vous retrouver tous pour de nouvelles découvertes !

Nicole Sandoz