" />

COVID-19 ET DIABÈTE

CE QU’IL FAUT SAVOIR


Quels sont les bons gestes pour s’en prémunir ?

Pour préserver votre santé, celle de vos proches, et en particulier, les personnes risquant de tomber gravement malade, nous pouvons tous participer à cela en respectant les nouvelles recommandations et celles déjà en vigueur. il existe des gestes à pratiquer au quotidien pour limiter la transmission :

  • Garder ses distances
  • Se laver soigneusement les mains.
  • Éviter les poignées de main.
  • Tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude.
  • En cas de fièvre et de toux, rester à la maison.
  • Toujours téléphoner avant d’aller chez le médecin ou aux urgences.

Un nouveau coronavirus (Sars-CoV-2), responsable de la maladie COVID-19 a fait son apparition en décembre 2019 dans la ville de Wuhan en Chine. DiabèteNeuchâtel vous informe. L’expérience de cette épidémie montre que nous sommes tous exposés à la contamination par le CoVid-19, mais pas avec le même risque de complications. En l’état actuel des connaissances, les enfants paraissent moins sujets aux complications pulmonaires alors que les patients atteints de pathologies chroniques et notamment de diabète sont plus exposés surtout après 60 ans.

Point d’information au 26 mars 2020

La Suisse se trouve dans une situation extraordinaire.

Le nombre de cas augmente rapidement.

L’ensemble de la population est concernée et invitée urgemment à adopter un comportement responsable.

Afin de limiter le nombre de personnes gravement malades et une surcharge de notre système de santé, nous devons agir ensemble.

Le Conseil fédéral demande à tous d’adopter un comportement responsable et solidaire.

En cas de symptômes, restez à la maison et n’allez pas dans l’espace public.

Les nouvelles mesures s’adressent à tous, aussi bien à la population et qu’aux milieux professionnels.

Elles visent à freiner au maximum la propagation du virus.

Le Réseau Hospitalier Neuchâtelois vous invite à prendre connaissance de leurs documents, ici.

DiabèteNeuchâtel vous invite à prendre connaissance des recommandations ci-dessous et ainsi limiter les risques de contamination.

Que sont les coronavirus ?

Les coronavirus font partie d’une grande famille de virus pouvant provoquer chez l’Homme des maladies allant du simple rhume aux infections pulmonaires sévères, responsables de détresse respiratoire aiguë.

Quels sont les symptômes du Coronavirus COVID-19 ?

Les principaux symptômes s’apparentent généralement à ceux d’une maladie virale infectieuse comme la grippe :
-    fièvre ou sensation de fièvre,
-    maux de gorge,
-    difficultés respiratoires comme la toux ou l’essoufflement.
Les premiers symptômes apparaissent au plus tard 14 jours après la contamination ce qui explique la durée d’isolement qui est recommandée.

Comment se transmet-il ?

Ce virus se transmet principalement, lors d’un contact étroit, par les mains ou par les postillons d’une personne contaminée : éternuements, toux, discussion, par exemple. Une transmission est possible à partir d’objets contaminés (poignées de portes, par exemple) mais la durée de vie du virus ne dépasse pas quelques heures dans ces conditions. Il est donc recommandé de se laver régulièrement les mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique.

Les personnes diabétiques sont-elles plus à risque ? Et pourquoi ?

L’ensemble de la population est exposée au risque de contamination par le coronavirus. Toutefois, comme pour beaucoup de maladies infectieuses certaines personnes sont plus exposées au risque de développer des complications sévères en cas d’infection, en raison de leur âge et de leur état de santé, notamment les personnes atteintes de maladies chroniques (diabète, maladies cardiovasculaires, maladies respiratoires…) ou ayant une immunité affaiblie notamment par des traitements (malades greffés ou traités par chimiothérapie).

En cas  de diabète (type 1 ou type 2), l’élévation permanente de la glycémie peut altérer le système immunitaire et vous rendre plus vulnérable aux maladies infectieuses et à leurs complications. Les infections peuvent également déséquilibrer vos glycémies et/ou aggraver certaines complications du diabète déjà présentes. En cas de fièvre, surveillez bien vos glycémies, la fièvre quelle qu’en soit la cause est un facteur de déstabilisation du diabète.

Le vaccin contre la grippe saisonnière protège-t-il contre le Sars-Cov-2 ?

En aucun cas. Le vaccin antigrippal protège simplement de la grippe. Mais nous vous rappelons l’absolue nécessité pour les personnes atteintes de diabète de se vacciner régulièrement.

Que faire en cas de séjour dans des zones à risque ?

Si vous revenez d’un voyage dans une zone désignée à risque par les autorités, il est recommandé de :
-     rester chez soi,
-    d’éviter toute sortie non indispensable,
-    de surveiller l’apparition de symptômes, en prenant notamment sa température au moins 2 fois par jour, pendant les 14 jours suivant le retour.
-    Pour les travailleurs/étudiants les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine...) doivent être limités dans la mesure du possible.

Presque toutes les régions du monde présentent un risque d’infection par le nouveau coronavirus. C'est pourquoi, depuis le 9 mars 2020, la Confédération ne défini plus de « zones à risque ».

Auto-isolement et auto-quarantaine

Toutes les personnes porteuses du coronavirus ne présentent pas forcément les symptômes de la maladie. Afin d'éviter que le virus ne se propage sans entrave, il faut agir de manière responsable. Plus d'informations sur l'auto-isolement et l'auto-quarantaine ici.

Que faire en cas de doute ?

Si vous avez le moindre doute : retour de voyage d’une zone à risque ou contact avec des personnes en provenance des zones à risque, présence de symptômes évocateurs… :
-    Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant (vous pouvez le contacter par téléphone / mail) ni aux urgences, vous risqueriez soit d’être contaminé, soit de contaminer les autres.
-    Appelez le 0848 134 134 (Helpline Coronavirus), pour connaître les mesures à suivre.
-    Evitez les contacts avec votre entourage et portez un masque.

Ces mesures sont essentielles pour vous protéger, ainsi que vos proches, et limiter la propagation du virus. Suivez les consignes de l'OFSP, lesquelles peuvent évoluer d’un jour à l’autre.

Où trouver des informations et des recommandations fiables ?

Pour tout autre renseignement et complément d’information, consultez la source officielle mises à jour régulièrement qu'est L'Office Fédérale de la Santé Publique,

- Le site de l'OFSP 
https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov.html

- Comment se protéger
https://ofsp-coronavirus.ch/

Auto-isolement et auto-quarantaine 
https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/selbst-isolierung-und-selbst-quarantaene.html

- État de Neuchâtel et le Covid-19
https://www.ne.ch/autorites/DFS/SCSP/medecin-cantonal/maladies-vaccinations/Pages/Coronavirus.aspx

- Aidez-nous à mieux comprendre l'épidémie du nouveau Coronavirus COVID-19
http://www.grippenet.ch/

- Site pour évaluer le risque d'être porteur du virus
www.coronacheck.ch, développé par Unisanté à Lausanne.



Covid-19 chez les enfants atteints de diabète de type 1

La Société Suisse d’Endocrinologie et Diabétologie Pédiatriques vient de publier ces informations sous le lien ci-dessous:
http://www.ssedp-sgped.ch/informations-pour-les-parents/endocrinologie-diabetologie-pediatrique

Mon enfant présente-t-il un risque accru de développer un diabète de type 1 ou une évolution grave de la maladie ?


La COVID-19 est généralement exposée à travers les muqueuses. Tout le monde peut être susceptible de contracter ou de transmettre la maladie. La période d’incubation est généralement de 3 à 7 jours.
Les données précédentes indiquent que la tranche d’âge pédiatrique (0-18 ans) est la moins touchée (World Journal of Pediatrics (2020)). Les enfants touchés avaient une fièvre faible à modérée, voire aucune fièvre. Les symptômes respiratoires (toux, rhinite, essoufflement) et d’autres symptômes semblent apparaître au cours de la maladie, généralement après une semaine. Le rétablissement semble se produire dans un délai de 1 à 2 semaines.

Il y a donc de très bonnes chances que votre enfant ne soit pas gravement affecté, même s’il est exposé.


Les virus corona peuvent provoquer des symptômes et des complications plus graves chez les personnes âgées atteintes de diabète. Cependant, le risque semble n’être que légèrement augmenté par le seul diagnostic de diabète, à savoir par un facteur de 1,6 selon les connaissances actuelles (référence : doi : https://doi.org/10.1101/2020.02.25.20027664). Ce facteur peut varier en fonction de la situation du diabète. Il n’existe actuellement aucune donnée sur les enfants atteints de diabète de type 1.

Y a-t-il des règles différentes pour mon enfant diabétique ?


Les données actuelles indiquent que les enfants atteints de diabète de type 1 ont de très bonnes chances de ne pas être gravement affectés par l’exposition, comme c’est le cas pour tout enfant. Par conséquent, les mêmes règles s’appliquent aux enfants atteints de diabète qu’à tout autre enfant en Suisse n’ayant pas de problème de santé. Comme pour tout autre enfant, nous recommandons de suivre les mesures et recommandations générales de la Confédération suisse.

Et si mon enfant est diabétique ?


En général, en cas de diabète et de COVID-19, comme pour toute autre maladie, si votre enfant présente des symptômes tels que toux, fièvre élevée et essoufflement, il doit continuer à prendre de l’insuline. Les règles habituelles d’ajustement et de surveillance de l’insulinothérapie s’appliquent comme pour toute maladie. Si vous avez des questions sur le traitement du diabète pendant votre maladie, vous pouvez toujours appeler le service téléphonique de votre équipe de diabétologie pédiatrique.
Si votre enfant souffre de diabète et que vous pensez qu’il a pu être exposé au coronavirus ou qu’il est malade, veuillez suivre les derniers conseils du Conseil fédéral :

 

  • Garder ses distances.

  • Se laver soigneusement les mains.

  • Éviter les poignées de main.

  • Tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude.

  • En cas de fièvre et de toux, rester à la maison.

  • Toujours téléphoner avant d’aller chez le médecin ou aux urgences.

______________________________
Liens et sources:
DiabeteForum.ch - Covid19 Et Les Enfants Diabétiques
La Société Suisse d’Endocrinologie et Diabétologie Pédiatriques
http://www.ssedp-sgped.ch/informations-pour-les-parents/endocrinologie-diabetologie-pediatrique



Réponses aux questions les plus fréquentes

Dans le contexte de la propagation du coronavirus, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) considère les personnes atteintes de diabète comme un groupe particulièrement vulnérable. Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Lien vers les questions ici.



Coronavirus: informations complémentaires pour les personnes diabétiques

Dans le cadre du renforcement des consignes en Suisse concernant la propagation du coronavirus et la «distanciation sociale», l'information des personnes diabétiques est plus importante que jamais.

Vous trouverez ici un complément d’information pour les personnes concernées.


Hotlines

J'ai des questions sur le covid-19

 

Hotlines de l'Office fédéral de la santé publique

Pour la population : 058 463 00 00

Infoline du service cantonal de la santé publique

032 889 11 00 | coronavirus@STOP-SPAM.ne.ch

Disponible du lundi au vendredi de 8h à 17h

__________________________________________________________

Je suis malade

 

Pour évaluer votre risque d'être porteur, utilisez www.coronacheck.ch

Tri infirmier 032 886 88 80 | Cartographie des centres de tri (SITN)

Médecine de garde: 0848 134 134

Urgences vitales: 144