Visite des mines de sel de Bex

Course annuelle aux mines de sel de Bex

Un ciel chargé de sombres nuages , ainsi que de fréquentes averses ont accompagné toute la  journée la sortie annuelle de l’association, ce samedi 1 juin. Après une courte halte  café-croissants au lac de Bret, le chauffeur s’engage dans les petites routes pour nous permettre d’admirer les beaux villages surplombant le Léman, comme Chexbres et ses vignobles pentus. Traversant Vevey et Montreux, nous poursuivons notre route jusqu’à Saint-Maurice, où le restaurant des Dents du Midi nous attend pour un excellent repas. Le car cueille les participants à la sortie de l’auberge et nous dépose quelques minutes plus tard aux salines de Bex. En attendant le début de la visite guidée, nous jetons un œil dans la boutique, qui présente tout un éventail de produits faits à base du sel de ces mines : sels de bain, de cuisine, lampes, cristaux. A 15 heures débute la visite des mines qui nous conduira, à pied ou en petit train, dans les méandres de la mine. Des équipes de trois mineurs travaillent dans la mine produisant 100 tonnes de sel par jour, ce qui couvre les besoins en sel du canton de Vaud. Le reste de la Suisse est approvisionné par le sel de Schweizerhalle. Nous observons quelques jolies stalactites, une fontaine d’eau salée, dont la teneur en sel dépasse celui de la mer Morte. Certains s’essaient à tailler la roche avec la massette et le marteau, instruments utilisés par les premiers ouvriers. Quel travail de titan que de creuser cette pierre, dans l’humidité, la poussière et l’odeur de soufre ! Les techniques modernes permettent d’extraire le sel plus vite, plus facilement et de façon plus écologique. Satisfaits de cette intéressante visite, nous regagnons nos foyers par le plus court chemin, grâce au talent de notre chauffeur Jean-Marc.

Nicole Sandoz